nationalPolitics

Gaid Salah insiste sur la présidentielle, dit non à la libération des détenus

Algérie-Dans un discours prononcé à l’occasion d’une cérémonie en l’honneur des meilleurs lauréats des cadets de la nation au BAC et au BEM, le chef d’état major a réagi à la demande de libération des détenus d’opinion exprimée par le panel présidée par Karim Younes.

« Il m’appartient, dans ce contexte, de mettre en exergue certaines de ces idées empoisonnées que véhicule la bande et qu’adoptent certains porte-voix qui orbitent autour d’elle, notamment l’appel à l’élargissement des détenus, qualifiés à tort comme des prisonniers d’opinion, en guise de dispositions d’apaisement selon eux » a, ainsi, déclaré Ahmed Gaïd Salah à ce sujet. Et d’ajouter :  » aussi, je rappelle encore une fois que seule la justice est souveraine de la décision, conformément à la loi, concernant ces individus qui se sont pris aux symboles et aux institutions de l’Etat et ont porté outrage à l’emblème national ».

Le chef d’état major a réitéré son attachement à la tenue des élections présidentielles dans les plus brefs délais. « Il n’est plus permis de perdre davantage de temps….Les élections constituent le point essentiel autour duquel doit s’axer le dialogue » a-t-il, d’ailleurs souligné.

 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *