économie

Ali Haddad cède au prix symbolique la cimenterie de Djelfa aux chinois

Le tycoon algérien, Ali Haddad, a cédé au prix symbolique la société Asec Ciment Algeria qui détient la cimenterie de Djelfa, a appris Algérie Intelligence de source bien informée.

En effet, en mai dernier, la société égyptienne Al-Qalaa avait cédé les 37% des actions qu’elle détenait dans la société au patron de l’ETRHB et président du FCE, Ali Haddad. Selon le communiqué de l’entreprise égyptienne, les 37% ont été cédés à la coquette somme de 60 millions de dollars.

Récemment, le patron des patrons algériens a cédé à l’entreprise chinoise basée en Algérie, CSCEC (China State Construction Engineering Corporation), 49% des actions d’Asec Ciment (limite autorisée par la règle de l’investissement) pour la somme médiocre de 45 millions de dollars. Puisque 37% avaient été acquis à 60 millions, l’on comprend que Haddad a cédé la société à un prix symbolique.

Rappelons que la cimenterie de Djelfa a atteint actuellement un taux d’avancement des travaux de 55%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *