nationalPolitics

Abdelghani Hamel sort de son mutisme dix mois après son limogeage

Dix mois après son limogeage de la tête de la direction générale de la sûreté nationale, le Général Major, Abdelghani Hamel est enfin sorti de son long mutisme pour réagir aux informations révélées hier par Echourouk News.

La chaîne d’information a annoncé le renvoi du Général Major Abdelghani Hamel de la villa qu’il occupait à Hydra et qui appartient à la DGSN.

« J’ai occupé ce logement après avoir reçu une autorisation du ministre de l’Intérieur. J’ai restitué volontairement la résidence avec ses meubles après le départ du président de la République (le 2 avril 2019) », a, ainsi, affirmé l’ancien DGSN à TSA.

Il a, par ailleurs, tenu à répondre aux accusations d’implication dans l’affaire El Bouchi.  » Je n’ai aucun lien ni de près ni de loin avec l’affaire de la cocaïne. Ni moi ni mon entourage immédiat. Mon éducation et ma culture ne me permettent pas d’avoir des liens avec ce genre d’affaires. Mon ex-chauffeur (à la DGSN) doit répondre de ses actes devant la justice. J’ai beaucoup de respect pour la justice, laissons la faire son travail en toute souveraineté » a-t-il, en outre, déclaré.

L’ancien puissant patron de la police affirme soutenir la démarche d’Ahmed Gaïd Salah. « Je soutiens et je salue la décision du chef d’état-major de l’ANP d’ouvrir les dossiers de corruption au niveau de la justice pour que tout le monde rende des comptes » a confié Hamel.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *